VATICAN II, un élan pour la Nouvelle Evangélisation

Publié le

WEEK – END « Nouvelle Evangélisation » pour tous, les 14 et 15 janvier 2012

Animé par le Père Mario St Pierre (Québec) et une équipe du diocèse de Metz

A la Maison St André de PELTRE  57245

 

Programme :

 


Samedi 14 janvier 2012

14h : accueil

14h3O : enseignements

18h30 : messe

19h15 : repas

20h30 : veillée « questions/réponses »

 

 

Dimanche 15 janvier

9h : louange

9h30 : enseignement

11h : messe

12h : déjeuner

13h45 : ateliers

15h : enseignement et prière d’envoi

 


 

CONTACT et INSCRIPTION : Roland Bellego

Er.bellego@packsurfwifi.com

Tel : 03 87 89 52 46

Ateliers et animations pour les enfants

 

rectov2-copier.jpg

 Interview du Père Laurent Pidolle

1° Pourquoi organisez-vous 4 journées autour du concile Vatican II ?

Le 11 octobre prochain, nous célébrerons le 50ème anniversaire de l’ouverture du dernier concile. Son but principal a été d’établir un dialogue de salut avec le monde contemporain, selon la belle expression de Paul VI, afin de « répandre sur tous les hommes la clarté du Christ qui resplendit sur le visage de l’Église » (Lumen Gentium 1).

2° En quoi est-ce important de marquer ce cinquantenaire ?

Il a fallu une centaine d’années pour mettre en application les orientations du Concile de Trente au 16ème siècle. Le bienheureux Jean-Paul II a qualifié Vatican II de plus grand événement du 20ème siècle et Benoît XVI nous dit aujourd’hui qu’il reste une boussole sûre pour le 21ème et qu’il faut même un nouvel élan pour le connaître et le mettre en pratique.

3° Pourquoi avoir choisi le thème de parler de Vatican II à la lumière de la nouvelle évangélisation ?

Parce que la nouvelle évangélisation prend ses racines en lui et dans les synodes qui ont suivi, dixit Jean-Paul II. La visée pastorale, donc missionnaire, fut essentielle à ce concile qui a posé un acte de foi magnifique dans le mystère de l’Église et en sa mission au service de l’unité des hommes avec Dieu et entre eux.

4° Qu’est-ce qui vous a poussé à inviter le Père Mario Saint-Pierre ?

Le Père Mario Saint-Pierre du diocèse de Québec a découvert le fil rouge qui va de Vatican II à aujourd’hui en passant par le rôle déterminant d’un certain Karol Wojtyla. Celui-ci, jeune évêque au Concile, a été très impliqué au synode sur l’évangélisation de 1974, puis dans la rédaction d’Evangelii Nuntiandi. Il a employé l’expression « nouvelle évangélisation » la première fois en Pologne en 1979 et a inlassablement appelé l’Église à annoncer l’Évangile du Christ avec un nouvel enthousiasme à une société qui, chez nous, n’est plus chrétienne, en tenant compte de la culture actuelle et en osant de nouveaux moyens. Un point très important est que Jean-Paul II, dans une vision intégrative, n’a pas opposé mais a tenu ensemble les différents éléments de l’évangélisation : témoignage de vie, annonce explicite, promotion humaine, sacramentalisation, catéchèse … Tout ceci demande un effort sans cesse à reprendre de conversion personnelle et pastorale, voulu par Vatican II et explicité par exemple par les évêques sud-américains aujourd’hui.

5° Concrètement, comment vont se passer ces journées ?

Elles sont conçues comme une récollection : dans un esprit de prière et de fraternité, entendre ce que l’Esprit de Jésus dit à l’Église aujourd’hui par des temps d’enseignement et des temps de témoignages de ce qui se vit déjà.

6° Qu’en attendez-vous ?

Ce que le synode de 1985 à propos du 20ème anniversaire de la clôture du concile avait déjà dit : devenir de plus en plus ce peuple de Dieu qui est mystère de communion missionnaire.

versov2-copier.jpg

Publié dans Evénements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article