Session Nouvelle Evangélisation à Peltre les 19-20-21 janvier 2009

Publié le

"La formation des disciples et l'accompagnement dans l'évangélisation"


Nous étions quelques jeunes peu concentrés et beaucoup d’adultes très concentrés à écouter le Père Mario Saint Pierre à Peltre durant trois jours. Après une session sur "la formation démultiplicatrice" puis sur "le mandat missionnaire", nous avons été sensibilisés à "l’accompagnement des disciples". Evangéliser c’est bien, mais encore faut-il aider les nouveaux-nés dans la foi à grandir dans l’amour du Christ. Comment procéder ? Un accompagnateur par chrétien, ni plus, ni moins ! Jésus lui-même a choisi douze apôtres avec qui il a passé trois ans pour les faire grandir dans l’amour du Père. Nous vous proposons un résumé des points essentiels abordés durant la session.

 

Lors de la première veillée, nous avons travaillé en groupe sur les chapitres 15 et 17 de l’Evangile selon saint Jean, en nous demandant ce que le texte nous apprend sur la formation des disciples. Avant tout, nous avons à prier avec et pour l’accompagné, afin que celui-ci garde l’intimité avec Jésus. En effet, c’est dans la prière que Jésus a choisi ceux qu’il allait former.

Le lendemain, il s’agissait de bâtir le parcours de formation des disciples. Une bonne formation est centrée sur Dieu, sur sa Parole, sur l’Eglise et surtout sur la croix (dans sa dimension verticale et horizontale). Cependant, sans profil nous ne pouvons pas former efficacement des disciples. Ce profil nous apporte une vision claire et nous offre une façon d’évaluer si nos efforts portent du fruit. Chacun est libre d’établir son propre profil de disciple selon sa sensibilité et son charisme. Tout profil doit être centré sur le Christ et conduire à quatre engagements : suivre Jésus et son Eglise (par le baptême), grandir spirituellement (par la prière personnelle et en petits groupes), servir ses frères et témoigner.

Le troisième et dernier jour de formation, nous avons abordé la figure du parrain, de l’accompagnant. Il ne s’agit en aucun cas d’un accompagnement spirituel ! Ce qui est partagé dans le un à un doit rester strictement confidentiel, ce qui implique une relation saine et amicale entre l’accompagné et l’accompagnant. Remarquons que l’accompagné ne grandit pas seul, son parrain grandit avec lui. De même, un parrain doit toujours être lui-même accompagné. Les qualités du parrain sont les suivantes : il doit savoir écouter, il intercède avec et pour son filleul, il s’offre en modèle, il enseigne et implique le filleul avec d’autres chrétiens.

En outre, il y a quatre éléments qui nous éclairent sur une communauté chrétienne en croissance :

-         l’évangélisation relationnelle explique pourquoi les gens viennent

-         les relations fraternelles expliquent pourquoi les gens demeurent

-         l’équipement des disciples explique pourquoi l’Eglise est en croissance

-         la multiplication des leaders produit une Eglise formatrice qui évangélise, accompagne et forme des disciples.

 

P. F. et G. K.

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article