Pélerinage des pères de famille chez St Joseph

Publié le

 

 

 2ème Pèlerinage des Pères et des Hommes
Le 21 et 22 juin se retrouvaient, pour ce deuxième pèlerinage à Ormersviller, une dizaine de pères et d’hommes accompagnés par le père FJ Leroy , père du foyer de Charité de Baye (Marne) .

Voici le témoignage de l’un d’entre eux.

« J'attends d'un pèlerinage qu'il soit une petite retraite à ciel ouvert avec quelques petits plus... Le silence m'ouvre à la prière et à la réflexion, les petites douleurs de la marche, la météo me rappellent en fin de journée que je ne suis qu'un homme. Il est parfois bon de souffrir un peu pour s'en souvenir et facile de choisir le moyen avec une courbature ou deux ampoules aux pieds ! Ce pèlerinage des pères donne en plus l'occasion d'échanger sur nos questions quotidiennes de pères , de prier ensemble pour ceux à qui nous essayons de donner, maladroitement parfois, tout notre amour.

 

Je suis donc au rendez vous à 9h30 devant la gare de Sarreguemines,  complétant le petit groupe d'une dizaine de personnes dont le père François Jérôme. Après la prière de départ ,  le thème choisi pour cette année nous est dévoilé :  « Comment vivre l'Amour en famille ». Voici un beau sujet à méditer durant les 25 km qui arrivent.

 

La marche commence sous un beau soleil. Le groupe s'étale peu à peu et les échanges commencent naturellement : vivons-nous l'Amour au quotidien dans notre famille ?

 

Nous sommes rejoints par la voiture-balai pour une petite halte en bordure de sous bois, puis nous décidons de terminer la matinée en silence . Mais le temps passe vite et nous voici déjà à la pause- déjeuner.

Nous repartons sur les chemins vers 14h30, le soleil frappe ,  on apprécie les passages ombragés. Les discussions reprennent tout comme les réflexions. Je m'isole un peu pour discerner sur le thème. Les souvenirs affluent, bons et moins bons. Ah l’ Amour en famille..., il faut savoir le donner mais aussi apprendre à le recevoir. Toutes ces réflexions font du bien et j'arrive à la pause content et riche de nouvelles idées pour renforcer ma famille dans l'Amour. Nous attendons la voiture- balai pour réciter un chapelet. Cinq dizaines méditées par cinq pères.

 

Nous reprenons la marche vers la chapelle de Ormersviller. La chaleur de la journée commence à peser un peu, c'est bien. Quelle chance nous avons de pouvoir marcher ainsi.

Arrivés à 18h45, nous avons 15 minutes pour nous préparer à la messe. Des paroissiens attachés à la chapelle nous ont rejoints . Cela double notre petit nombre. Une belle messe que je peux vivre un peu égoïstement sans être perturbé par mes enfants.

 

La journée a été fatigante, nous embrayons donc assez rapidement le montage des tentes et le repas avant de commencer l'exposition du Très Saint Sacrement avec une adoration à tour de rôle pour couvrir toute la nuit. J'y suis de 2h à 3h ; quel silence  ! Il n'y a plus de bruit ni de lumière , mise à part les quatre flammes des bougies qui dansent. C'est magique de parler à son Dieu dans des moments pareils. Le retour dans le duvet est tout de même très apprécié.

 

Nous commençons la matinée par le petit déjeuner puis embrayons avec la conférence du Père sur le thème du pèlé. La messe doit commencer à 11h00 c'est avec joie que nous voyons arriver nos familles. La chapelle est pleine, les chants la font vibrer.

 

Après ce repas spirituel nous terminons notre pèlerinage par un repas pique-nique avant de reprendre la route en famille vers nos maisons respectives. Ce week-end fut un peu magique alors vivement l'année prochaine que l'on puisse revivre cela en espérant le faire découvrir à plus de pères. »

 

Xavier DARSY

 

 

Publié dans Evénements

Commenter cet article